Les aides financières au déménagement et à la mobilité

Besoin de déménager, que ce soit parce que votre famille s’agrandit ou pour des raisons professionnelles ? Des aides au déménagement et à la mobilité peuvent vous être proposées. Pour vous y retrouver, petite revue des aides auxquelles vous pouvez peut-être prétendre.

Temps de lecture : 5 min

En France, un habitant sur dix change d’adresse chaque année (1). Toutefois, il existe des disparités face à la mobilité professionnelle et la mobilité résidentielle. Selon une étude du Conseil d'orientation pour l'emploi (2) : « 56 % des salariés et 55 % des personnes en recherche d'emploi ne seraient pas prêts à déménager pour trouver un emploi. » Parmi ces freins la deuxième raison la plus souvent évoquée serait « le coût d'un déménagement et d'un nouveau logement. »

Pourtant, il existe des aides et des prêts qui peuvent financer une partie des frais engagés par votre déménagement.

1 La prime de déménagement de la CAF

La famille s'agrandit et vous êtes allocataire de la CAF ? Vous pouvez bénéficier d'une prime de déménagement (991,58 € pour trois enfants à charge) à condition d’en faire la demande dans les six mois qui suivent votre déménagement et sous réserve de satisfaire à ces trois conditions (3) :

  • avoir trois enfants à charge ;
  • déménager entre votre 3e mois de grossesse et avant les 2 ans de votre dernier enfant ;
  • être bénéficiaire de l’Aide personnalisée au logement (APL) ou de l’Allocation de logement à caractère familial (ALF) dans votre nouveau logement.

Bon à savoir

Pensez à conserver vos justificatifs et factures pour les frais engagés : location de camionnette, prestation de déménageurs, etc. Ils vous seront demandés par la CAF.

2 Le Fonds de solidarité logement pour les plus démunis (FSL)

Si vous êtes en difficulté financière et sous certaines conditions de ressources, le département de votre région peut vous octroyer un soutien financier (sous forme de subvention ou de prêt sans intérêt) pour avancer le premier loyer ou effectuer un dépôt de garantie pour un nouveau logement. Vous devez en faire la demande auprès de votre CAF ou du Centre Communal d'Action Sociale (CCAS) de votre ville.

3 Une subvention et un prêt pour les salariés du privé

Vous êtes salarié d'une entreprise privée de plus de 10 personnes ? Vous devez changer de lieu de résidence pour une nouvelle embauche, une mutation professionnelle ou suite au déménagement de votre entreprise ? Si vous avez répondu oui à toutes ces questions, et que votre nouveau logement se situe à plus de 70 km de votre ancien lieu d'habitation, vous pouvez bénéficier d'une subvention MOBILI-PASS® (4). D’un montant de 3 000 à 3 500 euros (en fonction de la zone d'habitation), cette aide peut vous aider à la réalisation de ce nouvel emménagement.

Par exemple, si vous êtes seul et que vos ressources ne dépassent pas le plafond annuel de 38 236 euros, et que vous êtes muté dans une zone A comme Paris et la région parisienne, vous avez le droit à une subvention entre 2 200 et 3 500 euros pour vous faciliter votre recherche de logement.

Vous pouvez également ajouter à cette subvention, un prêt à 1 % pour financer les frais annexes : frais d'agence, double loyer, prêt relais... D'une durée de 36 mois, son montant se calcule à partir du différentiel entre le montant plafond et le montant accordé au titre de la subvention.

De quoi vous permettre de faire appel à un professionnel du déménagement et de vous consacrer entièrement à votre nouvel emploi.

Vous souhaitez déménager ?

Bénéficiez de réductions chez Demeco ou
Les Gentlemen du Déménagement grâce à Macif Avantages*.

4 L’aide à l’installation des personnels de l’État (AIP)

Vous venez d’intégrer la fonction publique ? Pour la location d'un bien vide ou meublé, des frais d'agence ou des frais de déménagement, une aide peut être accordée pour faciliter votre installation en tant que membre du personnel de l'État (fonctionnaire, magistrat, agent recruté, ouvrier d’État) (5). Son montant est de 900 euros pour les agents résidant dans une zone ALUR, c'est-à-dire une zone où le logement est tendu, 500 euros dans tous les autres cas. Seule condition pour en bénéficier, vous devez percevoir un revenu annuel égal ou inférieur à 24 818 euros pour une personne seule ou 36 093 euros pour un couple.

Vous avez la bougeotte ? Pensez au Bail Mobilité !

Créé dans le cadre de la loi ELAN, le bail mobilité (6) est un contrat de location de courte durée entre 1 et 10 mois, sans dépôt de garantie, d'un logement meublé. Le bail mobilité facilite l’accès au logement, aux personnes en mobilité professionnelle puisque le délai de préavis pour donner congé est réduit à 1 mois.

* Offres soumises à conditions et non rétroactives réservées aux sociétaires Macif hors personnes morales.
L'Essentiel de l'article
  • Famille nombreuse, demandeur d’emploi, salarié du privé ou du public, vous avez peut-être droit à une aide au déménagement.
  • Pensez à conserver toutes les factures et justificatifs des frais engagés.
  • Respectez les délais. Certaines demandes doivent être effectuées dans les 6 mois suivant le déménagement.
Article suivant