Aidant familial, et si vous vous formiez ?

Le saviez-vous ? Des organismes dispensent, souvent gratuitement, des formations aux aidants. Alors si vous êtes concerné, n’hésitez pas : donnez-vous les clés pour mieux aider !

Temps de lecture : 1 min

On compte 9 à 11 millions d’aidants familiaux en France (1) qui assistent des proches au degré de dépendance très variable. Enfants ou adultes en situation de handicap, patients atteints d’Alzheimer ou d’autres pathologies invalidantes, personnes très âgées… Depuis 2011, la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (CNSA) dispose de fonds dédiés à la formation de ces aidants, pour les aider à faire face aux différentes situations de soin. Grâce à ces formations, l’aidant familial* est plus autonome : la coordination avec les différents intervenants à domicile est facilitée, pour une prise en charge plus efficace. C’est bon pour tout le monde !

* Le statut d’aidant familial est défini et reconnu par l’article R245-7 du code de l’action sociale et des familles.

1 En quoi consistent ces formations aux aidants familiaux ?

Certains aidants sont parfois amenés à dispenser des soins, pour lesquels ils ont besoin d’une formation afin d’être certains de faire les bons gestes et d’avoir les bons réflexes. Si vous assistez un proche dépendant qui a besoin de soins spécifiques, que ce soit un adulte ou un enfant, ces formations sont pour vous. Premiers secours, toilette et soins corporels, soutien psychologique, travail de la psychomotricité, gestes de réconfort… Vous apprendrez les gestes du quotidien qui vous permettront d’accompagner plus facilement et plus efficacement votre proche dépendant.

Vous aidez un proche au quotidien ?

Découvrez le contrat Garantie Autonomie et Dépendance de la Macif !

4 millions

C’est le nombre d’aidants familiaux avec un emploi en France, soit 15 % de la population active. (2)

2 Formation pour aidants familiaux : ça se passe où ?

Ces formations sont accessibles via plusieurs canaux selon votre lieu de résidence et le contexte de la dépendance (pathologie, âge, handicap, etc.). Le parcours de formation n’étant pas uniforme sur tout le territoire, le plus simple est de vous renseigner d’abord auprès du CLIC (Centre local d’information de coordination) le plus proche de chez vous. Vous pouvez aussi vous adresser au CCAS (Centre communal d’action sociale) de votre commune. Enfin, certaines associations comme l’APF, le CRAIF ou France Alzheimer peuvent aussi vous renseigner et proposer des modules spécifiques. La plupart du temps, ces formations sont gratuites (elles sont financées par la CNSA) : profitez-en !

Besoin d’aide ?

Le site aveclesaidants de la Macif vous éclaire pour vos démarches au quotidien.

Dépendance, où s’adresser ?

Trouvez rapidement les principales ressources près de chez vous dédiées aux personnes handicapées ou dépendantes et à leurs proches :

  • conseils départementaux ;
  • CLIC (Centres locaux d’information) ;
  • MDPH (Maisons départementales des personnes handicapées) ;
  • CCAS (Centres communaux d’action sociale) ;
  • n’oubliez pas aussi votre complémentaire santé !
L'Essentiel de l'article
  • Il existe des formations destinées aux aidants familiaux d’une personne dépendante.
  • Elles sont généralement gratuites.
  • Elles sont dispensées par des établissements ou services médico-sociaux.
  • Pour y avoir accès, renseignez-vous auprès des CLIC, MDPH ou conseils départementaux.
Article suivant