0
0 sur 5( 0 vote )
Une jeune fille au pair garde une petite fille
Enfants

Accueillir un jeune au pair chez soi

1 min

à propos du contributeur

Bérénice

41 ans, mère de 3 enfants

Paris

L'essentiel de l'article

  • Passer par une agence reconnue et spécialisée dans le placement des jeunes au pair représente un vrai gain de temps.
  • Un jeune au pair doit disposer de sa propre chambre.
  • Le jeune au pair ne doit pas travailler plus de 30 heures par semaine.
lire la suite
0
0 sur 5( 0 vote )

Bérénice, 41 ans, est mère de trois enfants âgés de 4, 7 et 10 ans. Elle habite à Paris et a déjà accueilli trois jeunes filles au pair pour la seconder dans son rôle de maman. Elle nous explique comment elle les a recrutées et le rôle qu’ont joué ces étudiantes auprès de sa famille.

1 Pourquoi avez-vous fait appel à une jeune fille au pair ?

C’est à la naissance de Chiara, mon troisième enfant que j’ai éprouvé le besoin de me faire épauler. Bien que mère au foyer, je souhaitais pouvoir partir chercher mes deux garçons ou aller acheter du pain au pied levé sans emmener Chiara avec moi. J’aimais aussi l’idée que mes enfants pratiquent davantage leur langue paternelle : l’anglais. Faire appel à une jeune fille au pair m’offrait une forme de liberté et un confort de vie. Une de mes amies en accueillait une et était ravie de son expérience, cela m’a convaincue de sauter le pas. Depuis, j’ai accueilli trois jeunes filles : deux Anglaises et une Russe.

2 Quelles missions peut-on (ou pas) confier à sa jeune fille au pair ?

Une jeune fille au pair ne doit pas être considérée comme une employée de maison, ni comme une nounou à temps plein. Elle ne doit pas travailler plus de trente heures par semaine et doit bénéficier d’un jour de congé par semaine. Il faut bien avoir en tête qu’en la recevant, vous vous engagez à la faire participer à la vie familiale. Ses tâches concernent avant tout les enfants : les emmener et aller les chercher à l’école, ranger leur chambre, préparer leur bain, leur repas… En revanche, on n’est pas censés leur demander de faire le ménage ou le repassage !

3 Comment recruter son jeune au pair ?

Il existe de nombreuses agences spécialisées qui aident à recruter le jeune homme ou la jeune fille au pair idéal et à préparer le dossier administratif. Cela représente un vrai gain de temps : l’agence s’assure du sérieux des candidats mais aussi de leurs expériences avec les enfants, ce qui évite de mener une longue enquête. Malgré tout, avant d’accueillir une jeune fille, mon mari et moi contactons toujours l’un de ses ex-employeurs et on échange avec la jeune fille par Skype. C’est important pour s’assurer que le feeling passe. Si elles sont déjà arrivées en France, je demande à les rencontrer. C’est encore mieux !

Il faut parfois accepter de jouer les secondes mamans.

4 Comment accueillir une jeune fille au pair ?

Il est important d’être très clair dès le départ sur les règles de la maison. Chez nous, par exemple, il est interdit de ramener des copains. Il faut aussi avoir en tête que cette personne, âgée de la vingtaine, vit éloignée de sa famille et sort de l’adolescence. Personnellement, je les accueille du mieux que je peux. Je les reçois avec un bouquet de fleurs et une carte de bienvenue dans leur chambre, leur offre des guides sur la ville. J’essaie de les encourager à sortir et à rencontrer du monde. Une jeune fille au pair peut avoir des coups de cafard… J’ai déjà entendu que des jeunes filles au pair avaient quitté leur famille en quelques heures, sans explications. Il faut parfois se montrer à l’écoute, jouer les « secondes mamans ». Leur rappeler certaines règles, les consoler, cela demande un peu de temps et d’énergie. C’est le prix à payer pour initier ses enfants à une langue étrangère dès leur plus jeune âge.

5 Quelles sont les obligations de la famille d'accueil ?

En tant que famille d’accueil, on doit fournir à la jeune fille le gîte, le couvert et lui donner de l'argent de poche. Elle doit avoir sa propre chambre. On s’engage aussi à partager des moments de la vie familiale, en prenant par exemple certains repas avec elle.

6 Combien coûte un jeune au pair ?

Il faut compter entre 65 et 100 euros par semaine d’argent de poche à lui donner. Cela dépend du prix de ses cours de langue (qu’elle peut financer en totalité ou auxquels on peut participer), de sa carte de transports, du quartier ou de la région où vous habitez... De mon côté, je leur fournissais aussi une carte Sim de téléphone car je souhaitais les joindre à tout moment.

7 Quelle assurance doit-on prévoir ?

Il est conseillé de s’assurer que le jeune au pair a bien une assurance responsabilité civile pour couvrir d’éventuels dommages matériels et corporels qu’il pourrait causer.

* Offres soumises à conditions et non rétroactives réservées aux sociétaires Macif hors personnes morales !
Noter cet article :

Cet article...

Article suivant
zozomum et ses enfants
Enfants

Comment voyager avec ses enfants ?

5 min