4.6
4.6 sur 5( 3 votes )
Devenez bénévole au sein d’une association et servez des repas chauds aux sans-abri.
Solidarité

6 façons d’aider les sans-abri en automne et en hiver

3 min

L'Essentiel de l'article

  • Connaître les numéros d’urgence.
  • Signaler toute personne sans-logis en détresse.
  • Faire des dons de biens et/ou d’argent.
  • Devenir bénévole dans une association caritative.
lire la suite
4.6
4.6 sur 5( 3 votes )

En France, environ 200 000 personnes vivent dans la rue (1). À mesure que les jours raccourcissent et les températures diminuent, leur quotidien est encore plus rude. L’occasion de faire preuve de solidarité en les aidant à surmonter, à votre façon et à votre échelle, les difficultés du quotidien.

1 Signalez les sans-abri en détresse

L’indifférence est peut-être un des plus grands maux dont souffrent les sans-abri. La première chose à faire est donc de rester en alerte lorsque vous vous baladez dans les rues de votre quartier. N’hésitez pas non plus à échanger quelques mots avec la personne sans-abri pour vous assurer que son état de santé est bon... Vous constatez qu’un sans-abri montre des signes de refroidissement (tremblements, lèvres bleutées) ou semble en état d’hypothermie pendant une alerte « grand froid » ? Prenez votre téléphone et prévenez les secours. Plusieurs numéros sont à votre disposition : 

  • 115 : Samu social
  • 112 : Urgences depuis un mobile
  • 18 : Pompiers
  • 17 : Police
  • 15 : Samu
Vous souhaitez vous engager auprès des plus démunis ?

L’association Solinum soutenue par la Macif se mobilise pour aider les sans-abri.

Bon à savoir

L'une des plus grosses difficultés pour les sans-abri est de trouver de la nourriture pour leur compagnon à quatre pattes qui sont parfois leur seul lien social. Pensez donc à leur offrir des aliments pour animaux (croquettes et pâtée) !

3 Distribuez des kits de première nécessité

Les sans-abri sont souvent privés de produits pourtant indispensables à leur quotidien et leur survie. Pour les aider, vous pouvez préparer des kits de première nécessité et leur distribuer.

Prévoyez :

  • Des produits d’hygiène : papiers toilette, pansements, protections hygiéniques, brosse à dents, savons, etc.
  • Des outils pratiques : un briquet ou des allumettes étanches, une lampe torche.
  • Du matériel de cuisine : une assiette, une tasse, des couverts, un bol,
  • Des équipements pour se maintenir au chaud : une couverture, des gants, un chauffe-mains ou des semelles chauffantes, un bonnet, des chaussettes chaudes, une veste de pluie, etc.
  • Des denrées alimentaires : des paquets de gâteaux secs, eau minérale, biscuits apéritifs, lait, boîtes de conserve, etc.

4 Offrez des vêtements chauds

Lors des périodes de grand froid, la demande en vêtements chauds est forte. Beaucoup de sans-abri en manquent et ne peuvent donc pas se maintenir au chaud et au sec. L’idée ? Faire le tri dans vos placards pour voir si vous n’avez pas des vestes chaudes et imperméables, des gants, des chaussettes en laine, des hauts à manches longues, et des bonnets dont vous pourriez vous séparer et qui ne vous manqueraient pas. Apportez ensuite votre sac d’habits à un refuge ou une association d’aide aux sans-abri, elle se chargera de leur distribuer. Autre option : vous rapprocher directement de la Croix-Rouge, du Secours populaire ou d’Emmaüs qui organisent des collectes chaque année.

5 Faites un don d’argent

Si vous n’avez pas le temps d’aider les sans domicile fixe, vous pouvez également faire un don financier aux associations qui viennent en aide à ces populations démunies (Croix Rouge Française, Samu social, Restos du Cœur, Secours Catholique…). Votre don permettra de financer les maraudes, l'accueil et l’accompagnement des personnes démunies dans les centres spécialisés, d’offrir des repas, de mettre à leur disposition des casiers solidaires ou encore de les aider à se réinsérer professionnellement.

6 Donnez de votre temps

Quelle que soit la fréquence à laquelle vous souhaitez soutenir les sans-logis, il existe une multitude de missions à effectuer en tant que bénévoles dans les associations d’aide aux sans-abri. En fonction du temps que vous avez à consacrer à ces missions d’aide, vous pouvez, par exemple, aller à leur rencontre au cours de maraudes, préparer et distribuer des repas, effectuer des tâches administratives… Un soutien qui peut aussi être collectif ! Ainsi, pourquoi ne pas se mobiliser entre voisins pour venir en aide aux personnes sans domicile de votre quartier ? Certaines plateformes de solidarité comme Diffuz permettent d’agir à l’échelle de votre ville ou de votre quartier.

Qui sont les sans-abris ?

 

Le saviez-vous ?

La lutte contre l’exclusion et la pauvreté est la deuxième cause pour laquelle les Français se mobilisent et font des dons d’argent (soit 30 % des dons), après l’aide et la protection de l’enfance (soit 34 % des dons) et avant le soutien à la recherche médicale (soit 25 %). (1)

Source :
(1) France générosités, Chiffres clés de la générosité, 2019
Noter cet article :