0
0 sur 5( 2 votes )
Jeune couple réserve ses vacances sur Internet
Voyages

6 astuces pour payer ses billets d’avion moins cher

7 min

L'essentiel de l'article

  • Côté prix, attention aux événements et saisonnalités. Préférez les périodes creuses pour profiter de petits prix.
  • À cause du yield management, anticipez l’achat de vos billets très longtemps en avance ou prenez-les au dernier moment.
  • Le meilleur moment pour acheter : entre 2 heures et 5 heures du matin la semaine.
  • Changez d’adresse IP ou d’ordinateur entre votre recherche et votre achat.
lire la suite
0
0 sur 5( 2 votes )

1 Astuce n° 1 : renseignez-vous sur les prix

Pour une même destination, les prix peuvent varier considérablement au cours de l’année, parce que la demande est plus forte sur certaines périodes que sur d’autres :

  • en fonction de la météo (saison sèche/saison des pluies, risques de cyclone, etc.) ;
     
  • en fonction des événements locaux qui attirent touristes et expatriés et donc font monter les prix (Nouvel An chinois/fête du Têt, carnaval de Venise, cerisiers en fleur au Japon, etc.) ;
     
  • en raison des vacances scolaires (du pays de départ comme du pays d’arrivée), qui tirent toujours les prix vers le haut.

Si vous êtes flexible dans vos dates, renseignez-vous donc sur les hautes et basses saisons de votre destination pour optimiser le prix de votre billet (et de votre séjour au global car tout sera moins cher sur place hors saison).

2 Astuce n° 2 : anticipez… ou pas

Les compagnies pratiquent le yield management, c’est-à-dire une politique de prix basée sur l’offre et la demande et sur un subtil calcul entre la volonté de remplir l’avion pour minimiser les pertes et celle de maximiser les profits en vendant les places à prix élevé.

Pour les vols intérieurs et les moyen-courriers, les prix varient peu entre six et deux mois avant le départ, pour être au plus bas un mois avant. Si vous avez des dates flexibles et que vous avez le goût du risque, vous ferez donc les meilleures affaires autour de 25 à 30 jours du départ.

Ensuite, les prix remontent souvent car les places deviennent rares, mais la demande peut rester forte. Inversement, pour les long-courriers, les prix ont tendance à être élevés six à deux mois avant le départ, puis diminuent ensuite. Pourquoi ? Parce que les voyageurs anticipent plus les longs voyages, tirant ainsi les prix vers le haut.

Mais chaque vol étant unique, il est impossible de connaître précisément le meilleur moment pour réserver. Le mieux est de guetter et de faire plusieurs recherches pour se faire une idée de la fourchette des prix et viser vers le bas.

3 Astuce n° 3 : connectez-vous en semaine et la nuit

La demande étant généralement moins forte en semaine que le week-end, et la nuit que le jour, il est souvent conseillé de faire vos recherches très tard le soir ou très tôt matin (de 2 heures à 5 heures), entre le mardi et le jeudi. Pas très confortable certes, mais ça peut vous permettre de dénicher des prix intéressants.

4 Astuce n° 4 : changez d’adresse IP

Certaines compagnies et revendeurs de prix mémorisent votre adresse IP (l’adresse numérique de votre ordinateur) et votre recherche : on parle d’IP tracking.

Lors de votre première visite, les prix sont tirés vers le bas pour vous « appâter », mais dès la deuxième recherche (si vous vouliez prendre le temps de réfléchir ou de comparer sur une autre plateforme), les prix ont souvent remonté de façon inexpliquée, même en l’espace de quelques minutes à peine ! Bien qu’illégale en Union européenne, cette pratique est néanmoins très répandue.

Pour tromper l’algorithme, faites vos recherches successives depuis des ordinateurs différents (chez vous, à la bibliothèque, au cyber-café…) et/ou depuis votre téléphone portable.

5 Astuce n° 5 : essayer l’appli mobile du vendeur

Pour les mêmes raisons, il peut y avoir des différences de prix chez un même revendeur entre le prix affiché sur le site Web et celui trouvé depuis son appli mobile. Testez les deux, et comparez !

6 Astuce n° 6 : suivre l’évolution du prix en temps réel

Le plus sûr pour tirer parti des algorithmes ? Faire ses premières recherches trois à six mois en avance et s’inscrire aux « alertes prix » qui vous permettront d’être alerté(e) en temps réel des fluctuations des prix du billet. Vous pourrez ainsi suivre la tendance générale du prix du billet qui vous intéresse, et choisir le meilleur moment.

Bon à savoir : Peut-on se faire rembourser un billet d'avion ?

Le remboursement d’un billet d’avion varie d’une situation à l’autre et même d’une destination à l’autre.

Si vous aviez souscrit une assurance annulation, le contrat explique précisément les conditions du remboursement. Le plus souvent : accident ou maladie, décès d’un proche, licenciement professionnel, vol des papiers d’identité, mais aussi en cas de dommage grave survenu à vote domicile (inondation, incendie, tempête…). Des justificatifs bien sûr sont exigés !

Sinon, il est possible de se faire rembourser certaines taxes, voire l’intégralité du billet si l’annulation est le fait de la compagnie aérienne, notamment si votre vol était au départ et/ou à l’arrivée de l’Union européenne. Vous pouvez consulter les détails des remboursements possibles sur economie.gouv.fr.

* Source : TourMag
Noter cet article :

Cet article...