1.3
1.3 sur 5( 3 votes )
Faites garder vos enfants par une nounou à domicile.
Enfants

5 conseils pour choisir une nounou

1 min

L'essentiel de l'article

  • Prenez le temps d’étudier toutes les candidatures.
  • Fixez bien les règles d’organisation à la maison.
  • Soyez attentif à la teneur du contrat qui doit décrire les conditions de travail de votre nounou.
  • N’oubliez pas de vous assurer.
  • La confiance doit être réciproque.
lire la suite
1.3
1.3 sur 5( 3 votes )

1 Vérifiez les références de la nounou

L’auxiliaire parentale

C’est l’autre nom donné à la « nounou » pour la différencier de l’assistante maternelle agréée ou de la baby-sitter. Vous l’employez via un contrat pour qu’elle s’occupe de vos enfants à votre domicile, mais elle n’est pas forcément diplômée.

Accompagner vos enfants à l’école et/ou à leurs activités, les garder à votre domicile, préparer leurs repas et les aider à bien manger ou encore s’occuper de leur hygiène fait partie des tâches accomplies pour une nounou.

Vous pouvez y ajouter, avec son accord, quelques tâches ménagères qui vous déchargeront. Elle est évidemment présente pour assurer la sécurité de vos enfants à la maison et à l’extérieur.

Le curriculum vitae

Vous devez choisir la nounou de vos rêves et donc avoir un maximum de garanties pour employer l’heureux(se) élu(e). Vous allez par conséquent devenir employeur d’une personne qui n’a pas d’agrément, c’est-à-dire qu’elle n’a pas de lien avec une structure de l’État comme les centres de protection maternelle et infantile (PMI), contrairement à l’assistante maternelle agréée. Le plus important sera alors pour vous de vérifier ses références.

Pour cela, vous pouvez lui demander ses papiers d’identité, une attestation de sécurité sociale, un justificatif de domicile et son certificat médical avec les vaccins à jour. Pour les références à proprement parler, vérifiez quel diplôme est en sa possession ou si elle a les coordonnées de ses précédents employeurs à vous fournir.

2 Soyez assuré !

N’oubliez pas de vous assurer pour être couvert en cas de dommages subis par votre enfant ou par la nounou pendant le temps où il est gardé chez vous. Vous devez avertir votre assureur de votre intention de recruter une nounou chez vous et vérifier avec lui les risques couverts. Attention, expliquez bien que c’est une auxiliaire parentale et non une assistante maternelle : on vous demanderait une assurance professionnelle de la part de votre nounou, qui n’est pas obligatoire.

L’assurance multirisque habitation

Comme vous employez cette nounou à votre domicile, cette assurance est primordiale. Les dommages couverts dépendent du contrat d'assurance multirisque habitation souscrit. Veillez à vérifier votre contrat pour savoir quels risques et dommages sont couverts.

L’assurance individuelle accident

C’est une assurance qui peut s’avérer très importante dans le cas où votre enfant se blesse tout seul, chez vous, en présence de la nounou, mais sans que ce dommage ne soit causé par celle-ci. L’assurance de responsabilité civile et l’assurance habitation ne pourront donc pas couvrir ce dommage. Il vous faudra par conséquent souscrire une assurance individuelle.

L’assurance automobile

C’est une assurance indispensable si votre nounou se déplace en voiture avec vos enfants dans le cadre de leur garde. Pour les accompagner à des activités extrascolaires, par exemple.

Dans ce cas, il est obligatoire d’exiger de la part de votre nounou une attestation d’assurance automobile.

Si cette assurance lui occasionne un surcoût parce qu’elle entre aussi dans le cadre d’une garde d’enfants, vous devrez lui rembourser ce dépassement en lui demandant de vous présenter des justificatifs. L’article 20 de la convention collective des salariés du particulier employeur signifie précisément que :

« Dans le cas où le véhicule utilisé est celui du salarié, l’employeur vérifiera que le contrat d’assurance du salarié le lui permet et celui-ci sera indemnisé des frais supplémentaires engagés. »

3 Le contrat de la nounou

Le contrat à établir

Vous avez enfin trouvé la personne qu’il faut pour garder vos enfants ! À vous de rédiger le contrat qui va vous lier à elle. Il faudra fixer les conditions de travail de cette personne que vous embauchez en formulant distinctement les horaires et votre règlement intérieur (voir ci-dessous). Vous devez aussi formuler les conditions d’une possible rupture de contrat.

Pour cela, vous devez d’abord faire votre déclaration préalable à l’embauche auprès de l’Urssaf en tant qu’employeur. N’hésitez pas à consulter les pages qui concernent la garde d’enfant sur les sites de la Caf (Caisse d’allocations familiales), de l’Agence nationale des services à la personne et de Pajemploi. Vous y trouverez les grands points à formuler dans votre contrat et les étapes à suivre pour y parvenir et créer les futurs bulletins de salaire de votre nounou.

Combien coûte une nounou ?

Le contrat devra évidemment stipuler la rémunération de votre nounou, ainsi que d’autres éléments importants, comme les horaires et les règles établis pour la garde de vos enfants. Vous devez aussi y fixer les congés payés.

Le coût est établi selon plusieurs critères. En plus de son tarif journalier, vous devez prendre en compte les frais de transport de votre nounou et ses repas. Dans tous les cas, le salaire minimum sera de 10,21 euros brut en France métropolitaine(1). Tout dépend également des tâches annexes dont votre nounou aura la charge en dehors de la garde de vos enfants.

La garde partagée : une nounou pour plusieurs familles

Plusieurs couples peuvent décider de faire garder leurs enfants par une seule et même nounou. On parle alors de « garde partagée ». Chaque parent devra bien rédiger un contrat de travail et la nounou devra garder les enfants alternativement chez chacun des parents. Par ailleurs, en garde partagée, le salaire de la nounou est à répartir entre les parents des enfants gardés.

4 Fixez vos règles

Vous devez établir un règlement pour organiser les journées de votre nounou avec vos enfants. Ces règles doivent être respectées et gagneraient à être établies avec votre nounou. Parmi elles :

  • les horaires, mais aussi les retards (de chaque côté) ou impossibilités de la part de votre nounou à venir garder votre enfant. Fixez ce qu’elle doit faire si cela arrive, de manière à vous laisser le temps de vous organiser. Même chose si c’est vous qui ne souhaitez pas faire garder votre enfant exceptionnellement, ou en cas de vacances par exemple ;
  • l’organisation de la journée : les horaires des repas, par exemple ;
  • les activités à la maison, mais aussi les activités prohibées (regarder la télévision, faire des jeux sur écran, etc.) ;
  • les sorties : donnez des impératifs de lieux ou de distance ;
  • l’hygiène, si vous chargez votre nounou de s’occuper du bain par exemple ;
  • la maison : dans le cadre de tâches ménagères, vous avez sûrement des indications précises à formuler ;
  • la santé : en cas de bobo ou d’un cas plus grave, imaginez ce que vous voudriez qu’elle fasse.

Si votre nounou garde vos enfants chez elle, vous devez mentionner que les règles que vous aviez fixées dans le contrat ne changeront pas pour autant. Par ailleurs, vérifiez avec elle qu’elle détient une assurance professionnelle.

5 Une confiance évidente

Fixer les termes d’un contrat par écrit avec une rémunération est essentiel, mais c’est le lien humain avec votre nounou qui va déterminer la relation qu’elle va nouer avec vos enfants. La communication est ainsi primordiale et préventive. En mettant les choses au clair dès le départ, vous garantissez à votre nounou et à vous-même une transparence bienveillante.

Le dialogue, l’écoute et l’organisation de comptes-rendus de la journée sont des éléments importants à également prendre en compte.

À savoir

Le crédit d’impôt vous concerne si vous employez une nounou à domicile. Il correspond à 50 % des dépenses annuelles liées à votre mode de garde. Plus d’informations sur impots.gouv.fr.

Source : Urssaf, « Le coût de la garde ».

* Dans les conditions et limites fixées au contrat.
Noter cet article :

Cet article...