1
1 sur 5( 1 vote )
Perturbateurs endocriniens
Protection

5 choses à savoir sur les perturbateurs endocriniens

1 min

L'essentiel de l'article

  • Un perturbateur endocrinien est une substance chimique qui dérègle le fonctionnement des hormones dans l’organisme.
  • Les perturbateurs endocriniens sont soupçonnés de favoriser l’apparition de tumeurs.
  • Ils seraient également responsables de pathologies liées à la stérilité.
lire la suite
1
1 sur 5( 1 vote )

Perturbateur endocrinien : ce terme dissimule l’un des principaux enjeux sanitaires de ces prochaines années. Et pour cause, omniprésentes dans les produits de consommation courante et dans notre environnement d’une manière générale, ces substances sont pointées du doigt en raison de leur nocivité soupçonnée.

1 Un perturbateur endocrinien, qu’est-ce que c’est ?

L’organisation mondiale de la santé (OMS) définit un perturbateur endocrinien comme étant « une substance exogène ou un mélange qui altère la/les fonction(s) du système endocrinien et, par voie de conséquence, cause un effet délétère sur la santé d’un individu, sa descendance ou des sous-populations ». Plus simplement, un perturbateur endocrinien est un agent chimique pouvant altérer le système endocrinien.

2 Comment agissent les perturbateurs endocriniens ?

Canal de communication entre différents organes, le système endocrinien regroupe les organes qui sécrètent les hormones visant à réguler la croissance, le développement sexuel et cérébral, la satiété et le fonctionnement du métabolisme d’un individu, notamment. Mais, en se fixant sur le récepteur hormonal d’un organe, le perturbateur endocrinien provoque un stimulus et modifie le mécanisme normal du corps humain.

Les perturbateurs endocriniens « peuvent également bloquer l’action des hormones en se fixant en grand nombre sur les récepteurs que ces dernières doivent utiliser », alerte d’ailleurs l’Institut national de la santé et de la recherche médicale (Inserm). Et de préciser : « Ces molécules se caractérisent donc par un effet toxique indirect, via les modifications physiologiques qu’elles engendrent. »

Besoin d’une complémentaire santé ?

Avec le contrat Garantie Santé de la Macif, offrez une protection sur mesure à toute la famille !**

Très peu d’études permettent d’établir un lien causal clair entre l’exposition à des perturbateurs endocriniens et la survenue de pathologie chez l’homme.

INRS

À noter que les individus seraient plus vulnérables à l’exposition à ces substances chimiques pendant certaines périodes clés du développement du métabolisme, comme la puberté ou la grossesse, entre autres.

4 Où trouve-t-on les perturbateurs endocriniens ?

Il existe presque autant de types de perturbateurs endocriniens que de sources de contamination. « Ces composés peuvent être présents dans les produits manufacturés ou des aliments d’origine végétale ou animale. Ils sont pour la plupart issus de l’industrie agrochimique (pesticides, plastiques, pharmacie…) et de leurs rejets », indique l’Inserm. Ils seraient ainsi présents dans l’air à travers les polluants, dans les fruits et légumes par le biais des résidus de pesticides, mais aussi dans les emballages alimentaires plastifiés ou en conserve (bisphénol A), les traitements contraceptifs, les produits cosmétiques (parabène, phtalates), les textiles antitaches ou imperméabilisés, etc.

5 Comment s’en préserver ?

Bien qu’il semble impossible de les éliminer complètement de son environnement, quelques gestes peuvent permettre de se préserver des perturbateurs endocriniens. Il est ainsi recommandé de :

  • vérifier les étiquettes de ses produits d’hygiène et de beauté et de privilégier ceux ne contenant ni parabène, ni phtalate ;
  • privilégier les produits naturels pour faire son ménage et bannir les produits chimiques ;
  • éviter le linge de maison et les vêtements en matière synthétique ;
  • supprimer le plastique de sa cuisine, qu’il s’agisse des ustensiles, d’emballages alimentaires, de boîte de conservation ou de récipient ;
  • éviter les boîtes de conserve.
Noter cet article :

Cet article...

Article suivant