5 accidents stupides à Noël (et comment les éviter)

Heureux celui qui ne s’est jamais ouvert la main en ouvrant une huître ou n’a jamais recraché sa brandade à table, victime d’une arête farceuse. Voici quelques conseils de bon sens pour éviter de passer le réveillon aux urgences pendant que les autres finissent les petits fours.

Temps de lecture : 4 min

11 millions de personnes sont victimes chaque année d’un accident domestique (1), et la période des fêtes de fin d’année ne marque aucune trêve. Sous leurs airs de vacances familiales chaleureuses, les réveillons et du Nouvel An sont en fait truffés de pièges !

1 Français sur 15

a recours aux urgences chaque année à cause d’un accident de la vie courante (1).

1 Le plus tranchant : le couteau à huîtres qui dérape

Celui qui ouvre les huîtres au réveillon est toujours un peu un héros. Mais même les plus courageux se loupent parfois. Un geste maladroit et c’est l’accident : le couteau dévie et blesse votre paume. Chaque année pour les fêtes, quelques 2 000 écailleurs amateurs seraient ainsi victimes d’un couteau mal maîtrisé (2).

Le geste qui sauve : si c’est superficiel, désinfectez et pansez. Si la blessure est plus sérieuse, appelez le 15 car les tendons peuvent être abîmés. Idéalement, déléguez la mission ouverture au poissonnier : il est rôdé à l’exercice.

2 Le plus énervant : l'arête qui se coince

On se régale, on rigole, et vlan : une arête de poisson vient se loger derrière votre amygdale gauche sans prévenir. Vous avez beau tousser, rien n’y fait, la vilaine ne bouge pas d’un iota. Inutile de vous faire distribuer des claques dans le dos, ça fait mal et ça n’arrange rien (ça peut même aggraver les choses).

Le geste qui sauve : une boulette de mie de pain suffit souvent à décoincer l’indélicate. Si elle résiste malgré tout et que la gêne est réelle, prenez conseil auprès du 15. L’année prochaine, cuisinez un morceau de poisson sans arête, comme le filet de sabre, de sole, ou le dos de cabillaud.

Besoin de couvrir les accidents de la vie privée pour toute la famille ?

Optez pour le contrat Garantie Accident de la Macif !*

3 Le plus ravageur : le sapin qui flambe

Là, il n’y a pas photo, c’est l’urgence absolue : un sapin s’enflamme très vite et peut entraîner un incendie grave qui pourrait être évité grâce à quelques conseils.

Le geste qui sauve : appelez immédiatement les pompiers. Si le feu est juste naissant, ayez les bons réflexes ! Par exemple, essayez de le contenir en l’étouffant avec une couverture humide après avoir coupé le courant. Mais surtout, en prévention n’utilisez jamais de bougies ni de guirlandes branchées sur le secteur. Prenez plutôt des décorations de Noël LED à piles, et ne laissez pas le sapin allumé sans surveillance (en particulier la nuit). Évitez aussi le sapin floqué, hautement inflammable et toxique pour les petits.

4 Le plus tape-à-l’œil : le bouchon de champagne qui claque

Un grand classique des fêtes, qui peut malheureusement laisser des séquelles : les bouchons sous pression sont la première cause de cécité accidentelle en France (3). En visant le plafond, vous éviterez le pire, tant pis pour le lustre un peu kitsch de belle-maman.

Le geste qui sauve : tenez la bouteille vers le haut et légèrement au-dessus de votre visage pour l’ouvrir. Ou tenez-vous en à l’eau pétillante.

5 Le plus saoulant : les enfants qui boivent

Vous trouvez que le petit dernier a un comportement un peu bizarre, qu’il titube ou s’endort dans un coin ? Il est possible qu’il ait profité de l’ambiance pour finir les fonds de verre… Pour un enfant de 10 ans, une seule gorgée de liqueur ou de spiritueux (40°) peut en effet entraîner une intoxication alcoolique (4).

Le geste qui sauve : faites-lui boire une boisson sucrée et appelez le 15 pour prendre l’avis d’un médecin. En fonction de l’âge, du poids et de la dose absorbée, il vous indiquera la conduire à tenir. Et surtout, ne faites pas goûter d’alcool aux enfants et ne laissez plus traîner les verres à leur portée !

Vous souhaitez vous former aux premiers secours ?

La Macif propose des initiations aux gestes qui sauvent. Renseignez-vous !

Check-list

3 numéros d’urgence à connaître par cœur

  • 112 : le numéro d’urgence européen. Le 112 vous oriente vers les services adaptés à votre situation. Vous pouvez appeler le 112 depuis un téléphone fixe ou mobile partout en Europe, même sans crédit ni code PIN.
  • 18 : les pompiers. Pour tout départ de feu ou accident (route, noyade, blessure grave, malaise...).
  • 15 : le SAMU. Pour toutes les urgences médicales (coupure, brûlure, intoxication, gastro carabinée...).
L'Essentiel de l'article
  • Faites ouvrir les huîtres par le poissonnier.
  • Illuminez votre sapin avec des guirlandes LED à piles.
  • Visez vers le haut pour ouvrir la bouteille de champagne.
  • Ne laissez pas traîner les verres à portée des enfants.
Article suivant