3 conseils pour sécuriser l’extérieur de sa maison

Pour vos enfants, le jardin est un nouveau monde à découvrir. Seulement voilà, cet espace est aussi parsemé de dangers. Mais pas de panique ! Grâce à ces 3 commandements (et votre œil vigilant), ils vont pouvoir gambader à l’extérieur de la maison en toute sécurité.

Mis à jour le 17/02/21

Temps de lecture : 5 min

à propos du contributeur

Murielle Bouin

Directrice adjointe prévention chez Calyxis

Vous avez sécurisé l’intérieur de votre maison, mais qu’en est-il de l’extérieur ? Piscine, aire de jeux ou encore jardin sont autant de menaces pour votre aventurier en herbe qui doivent être rendus plus sûrs.

Commandement n° 1 : Les points d’eau vous protègerez

Piscine : devenez surveillant de baignade

Piscine en dur ou gonflable, bac rempli d’eau, mare ornementale ou ruisseau en bordure de jardin : même combat ! Le danger ne se mesure pas en mètres cubes d’eau. Si vous avez une piscine enterrée ou semi-enterrée, il est impératif (et la loi vous y oblige) de l’équiper d’au moins un équipement de sécurité. Il peut s’agir au choix d’une alarme (en cas de chute dans le bassin), d’un abri fermé, d’une barrière ou d’une couverture de sécurité à installer par vos soins ou par un professionnel.

Chiffre-clé

45 % des noyades accidentelles concernaient les enfants de moins de 6 ans en 2020. (1)

Le saviez-vous ?

Un enfant peut se noyer dans seulement 20 cm d’eau. (1)

Même si elles ne sont soumises à aucune obligation, les piscines rigides hors-sol ou gonflables méritent aussi toute votre attention ! Alors gardez toujours un œil attentif sur votre enfant lorsqu’il joue dans la piscine. Et si un puits décore votre jardin, équipez-le d’une grille ou d’un couvercle. Dans tous les cas, et quel que soit le niveau de sécurisation de vos points d’eau, ne laissez jamais les petits dehors sans surveillance, c’est LA règle d’or. 

Quelques aménagements à faire avant l’arrivée de bébé ?

Pour les financer, pensez au crédit travaux Macif !

2 Commandement n° 2 : le jardin vous sécuriserez

Les plantes : mieux vaut prévenir que guérir !

Muguet, baies de houx, lierre, laurier-rose, primevère (et même le céleri!) etc. sont autant de plantes toxiques ou allergisantes qui, par simple contact ou ingestion, peuvent déclencher des symptômes souvent bénins (démangeaisons), mais parfois gravissime comme une défaillance cardiaque. Pour vous assurer qu’aucune « mauvaise » plante ne représente un risque pour votre enfant (et vous assurez une sérénité totale), consultez un jardinier ou un horticulteur. Quoi qu’il en soit, si votre enfant met à la bouche une plante inconnue (fleur, baie, fruit, feuille, racine…), appelez le 15 ou le centre antipoison de votre région. Gare également aux fertilisants et aux insecticides qui peuvent se révéler, pour certains, toxiques.

Les outils de jardinage : pas touche !

Bêche, râteau, sécateur… Pour éviter les bosses, pensez à stocker vos outils de jardinage dans un endroit fermé et inatteignable pour ses petits doigts. Plus surprenant, le danger peut aussi venir de vos tuyaux d’arrosage, surtout en été ! Chauffée par le soleil, l’eau qu’il contient peut devenir brûlante et ébouillanter les petits. Alors un conseil : écartez vos enfants du jardin lorsque vous ouvrez les vannes !

Commandement n° 3 : les jeux vous surveillerez

Les jeux : on veut du solide !

Rien de bancal, ni de branlant ne doit trôner sur l’aire de jeux. Si vous n'êtes pas un as du montage de balançoire, faites-vous aider par un pro ! Un check régulier des équipements s'impose donc afin de vous assurer que les équipements sont bien arrimés au sol. Respectez également (et scrupuleusement) les conditions d’utilisation des jeux que vous choisissez (âge et poids des enfants, nombre d’enfants en simultané, etc.). Par exemple, ne laissez pas des enfants ayant un écart d’âge (ou de poids) trop important jouer sur un trampoline : les plus grands peuvent blesser les plus petits en leur tombant dessus.

Le sol : on veut du moelleux !

Privilégiez une pelouse épaisse au gravier ou au béton pour que votre enfant puisse s'y épanouir sans se faire des bobos aux genoux ou aux coudes à chaque fois qu’il tombe. Côté déco, faites-vous plaisir avec des tapis et des coussins d'extérieur. Enfin, si vous optez pour du sable, vérifier qu'il ne contienne pas de verre.

Trampoline, attention !

Les trois quarts des accidents surviennent quand les enfants sautent à deux, trois ou plus : poignets brisés, épaules luxées et fractures représentent près de la moitié des traumatismes.

Attention !

Si vous possédez une voiture, veillez à ce que vos enfants ne jouent pas dans la voie de garage. Le manque de visibilité au moment de faire marche arrière pourrait être fatal…

L'Essentiel de l'article

• Équipez votre piscine d’un dispositif de sécurité (barrière, abris, couverture ou alarme).

• Attention aux plantes toxiques.

• Assurez-vous que les jeux pour enfants sont correctement montés et sécurisés.

• Ne laissez jamais un petit sans surveillance.

Nous avons aussi séléctionné pour vous

Thématiques associées : Enfants Habitat

Article suivant